Tag Archives: deborah kerr

Jonathan Coe, Testament à l’anglaise (1)

Quand mon père revint, avec deux parapluies et une capuche de plastique soigneusement pliée, ma mère le regarda en silence, d’un air de panique ; mais il avait visiblement réfléchi à la situation, et son ingénieuse suggestion fut : « Peut-être qu’il y a quelque chose au cinéma. » Le plus proche, et le plus read more »