Tag Archives: cecil b demille

Ray Bradbury, Le fantôme d’Hollywood (6)

Elle a pilé net devant l’entrée des studios. « Nous y voilà. » Long regard sur les lieux. Puis elle a murmuré : « Finalement ce n’est pas un hôpital. C’est un cimetière où viennent mourir les grandes idées, comme les éléphants devenus vieux. Un cimetière pour les fous. Il est de l’autre côté du read more »

Maurice Audebert, Tombeau de Greta G. (4)

Si l’on veut se faire une idée de ce que fut la Première Guerre mondiale, c’est dans les films qu’il faut la chercher. Les historiens diront plus tard à quel point ce siècle vécut d’images, jusqu’à abolir la distance entre le réel et l’imaginaire : on ne sait plus trop si ces déferlements rythmés de read more »

Boris Vian, Cinémassacre

“Bizarrerie”, pourquoi ? Parce que c’est du théâtre (pas le meilleur de Vian, au demeurant…) PRODUCTEUR Allô oui… 700 tonnes de gouane… Du gouano… du guano, quoi ; du chose de pigeon. SCÉNARISTE Pardon, Monsieur. PRODUCTEUR Permettez, un instant… Pour le prix… Pour le prix, passez me voir demain, on s’arrangera toujours. Allez, au revoir, read more »