Fabio Genovesi, Appâts vivants

appâts vivants

Comme l’autre soir dans le film d’horreur qui passait sur TeleRegione, un de mes préférés, je l’ai déjà vu des dizaines de fois. Il s’intitule la Malédiction, on y voit un fantôme manchot.

Le baron Fengriffen s’installe avec sa jeune épouse dans le château familial au cœur de la forêt. Cet endroit est auréolé de mystère, on y entend rire inopinément des gens étranges, sans compter qu’une malédiction menace le bébé dont la baronne est enceinte.

La malédiction remonte loin, au jour où le grand-père du baron actuel avait fait valoir son ius primae noctis, c’est-à-dire son droit à dépuceler la jeune mariée, auprès d’un paysan de son domaine. Le mari s’était rebellé, le baron lui avait ordonné de poser sa main sur un billot, l’avait tranchée sans autre forme de procès. De nombreuses années plus tard, le fantôme assassin de ce paysan revient, non sans violer au passage la baronne le jour de ses noces.

Tout au long du film, le fantôme massacre à tour de bras, il arrache les yeux d’un type, zigouille un médecin à coups de massue, jette une bonne femme en pâture aux chiens. Mais le vrai moment d’horreur, le bouquet final avec crescendo musical pendant que le public se dit Non, pas ça ! c’est quand la baronne prend leur nouveau-né dans ses bras pour la première fois, le regarde, s’aperçoit que le bébé N’A QU’UNE MAIN !

Hurlements, musique à fond, horreur.

C’est quand même bizarre : on vient de voir un tas de gens trucidés, des têtes coupées, des cadavres à la bouche ensanglantée, mais la malédiction du titre désigne cette simple petite main en moins ?

Ça me paraît absurde, débile, mais aussi très proche de la réalité. Sauf que, dans la réalité, c’est moi qui joue le rôle du nouveau-né, tandis que celui de la baronne hurlante est tenu par Tiziana de l’Info-Jeunes.

La scène en question, je dois l’admettre, me fiche la trouille. M’angoisse carrément.


Fabio Genovesi, Appâts vivants
Traduit de l’italien par Dominique Vittoz
Fayard, 2012

Merci à le.cas.ss pour cet extrait. Le film dont il est question, s’il s’intitule bien La maledizione en italien, ne semble pas avoir de titre français “officiel” (titre VO : And Now the Screaming Starts!).

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>