Category Archives: TOURNAGES

Michel del Castillo, Une femme en soi (2)

Jean-Pierre Barjac n’était pas à une contradiction près, tous ceux qui ont collaboré avec lui peuvent en témoigner. Avec un acharnement maniaque, il s’attachait à des détails dérisoires, comme si la forme d’un bouton d’uniforme ou le ruban d’un chapeau pouvaient modifier l’image fixée sur la pellicule. On aurait cru, à l’entendre (il parlait tout read more »

Michel del Castillo, Une femme en soi (1)

La première image l’aurait montré de loin, arpentant le trottoir d’une démarche saccadée. Il n’arrêterait pas de marcher entre les deux énormes portails accolés du 95 et du 97, aller et retour. Il tournerait sans cesse la tête, tantôt vers le rond-point de Longchamp – rebaptisé depuis place de Mexico –, tantôt vers la rue read more »

Ray Bradbury, Le fantôme d’Hollywood (5)

Noir dans la salle, grésillements du début de la bande son, le rideau s’ouvre. Images sur l’écran : le montage provisoire, sur une musique encore inachevée de Miklos Rozsa. Un grand bonhomme. Pendant le déroulement des bobines, je regardais à la dérobée Fritz et Maggie. On aurait dit qu’ils chevauchaient des étalons sauvages. Pareil pour read more »

Don DeLillo, Cosmopolis

Des gens traversaient les rues en tous sens, s’appelant les uns les autres sur des portables, et des types déchargeaient du matériel des longs camions rangés des deux côtés de l’avenue. Il y avait des caravanes garées dans la station-service d’en fance. Dans la camionnette qui se trouvait devant eux, l’homme abaissa le flanc rabattable, read more »

Stuart Kaminsky, Coups de feu dans les étoiles

Le texte original suit la traduction. [Cowan] m’annonça que les acteurs faisaient la pause entre deux prises de vues et que Bogart devait se trouver à mi-chemin de la colline. Je me dirigeai vers un groupe de gens dont l’un parlait très fort avec une vois que je reconnus. Il zézayait légèrement de colère. – read more »

Stuart Kaminsky, Demain est un autre jour

La version originale suit la traduction. Atlanta brûlait dans les studios extérieurs de la Selznick International. Les caméras tournaient tandis que les murs et vitrines bidon des vieux décors de King Kong, Le Roi des Rois, Le Jardin d’Allah, rafistolés pour ressembler à Atlanta, du moins à distance, crépitaient joyeusement. – Ça ressemble à ce read more »

Ray Bradbury, Le fantôme d’Hollywood (2)

Il était tard, mais le dernier tour de manivelle de plusieurs films avait été fixé à la veille de la Toussaint, afin que se déroulent en même temps les fiestas d’adieux sur divers plateaux. Dans trois salles de tournage aux portes coulissantes grandes ouvertes retentissaient la musique de jazz, les éclats de rire, les pétarades read more »

Ray Bradbury, Le fantôme d’Hollywood (1)

La traduction française suit le texte original. Once upon a time there were two cities within a city. One was light and one was dark. One moved restlessly all day while the other never stirred. One was warm and filled with ever-changing lights. One was cold and fixed in place by stones. And when the read more »

Maurice Audebert, Tombeau de Greta G. (3)

Je n’eus, ces dix années durant, que très peu de contacts avec les studios, ce dont elle* s’étonnait parfois, « il y a des gens qui donneraient des fortunes », mais Sternberg m’approuvait, qui savait très bien qu’un gourmet doit s’interdire de mettre son nez dans la cuisine. Mes réticences furent confirmées le jour où, read more »

David McNeil, Tous les bars de Zanzibar

Chez Jean Mineur, j’ai dû attraper le virus que von Stroheim appelle « virus du Cinéma », on va faire des films, on commence demain, tout le Petit Bruxelles veut bien participer. On a vus ce soir-là une sottise au Monty, Le Tigre aime la chair fraîche, avec Roger Hanin, on va faire Le Puma read more »