Category Archives: littérature allemande

Thomas Mann, La montagne magique

Le texte original en allemand suit la traduction. Ils emmenèrent Karen Karstedt, un après-midi au cinéma Bioscope, puisqu’elle jouissait infiniment de tout cela. Dans l’air vicié qui les incommodait tous trois physiquement, parce qu’ils n’étaient habitués qu’à l’atmosphère la plus pure, dans cet air qui pesait à leur poitrine, et produisait dans leur tête un read more »

Gottfried Benn, Le voyage

Le texte original en allemand suit la traduction. Il regarda l’enfilade de la rue et s’orienta. S’engouffra dans la pénombre d’un cinéma, dans l’inconscient des fauteuils d’orchestre. Des fleurs plates aux calices évasés jusqu’aux ampoules voilées retenaient une lumière rougeâtre. Proches et chaudes jouaient des violons dont quelque chose passait sur la courbure de son read more »

W. G. Sebald, Vertiges

NB : le photogramme de L’étudiant de Prague figure dans l’œuvre originale ; les pérégrinations du Dr K. sont celles d’un Kafka mi-réel mi-fictionnel, que Sebald suit par l’intermédiaire du journal et de la correspondance de l’écrivain. Dans la soirée, le Dr K. s’aperçoit que peu à peu des gens de plus en plus nombreux, read more »

Alfred Döblin, Berlin Alexanderplatz

Le texte original suit la traduction. TENDANCE ATONE, PUIS FORTE CHUTE DES COURS, HAMBOURG MAUSSADE, LONDRES PLUS MAL ENCORE Il pleuvait. À gauche dans la Münzstraße des enseignes lumineuses, les cinémas. Au coin il se retrouva bloqué, les gens étaient plantés le long d’une paroi de bois, là-derrière ça descendait profond, les rails du tramway read more »