Category Archives: littérature autrichienne

Joseph Roth, Images viennoises

Cinéma au Prater Le portier est en effervescence devant l’entrée. Une large bande de galon doré fait le tour de sa casquette et son éclat confère une haute dignité au personnage. S’il était simplement tête nue, il m’apparaîtrait à moi et aux autres comme la personnification de l’empressement – ce qui serait très à son read more »

Peter Handke, L’angoisse du gardien de but au moment du penalty

C’était une belle journée d’octobre. Bloch mangea une saucisse chaude à un stand, puis se dirigea vers un cinéma en passant entre les stands. Tout ce qu’il voyait le dérangeait ; il essaya d’en percevoir le moins possible. Il commença à respirer dans la salle de cinéma. Après coup il s’étonna que, au geste par read more »

Peter Handke, La courte lettre pour un long adieu (2)

La traduction française suit le texte original. Ein Bild aus einem alten Film von John Ford, der THE IRON HORSE hieß, fiel mir ein, während ich [Claire] hinter mich hergehen hörte: er erzählte von dem Bau der transkontinentalen Eisenbahn zwischen Missouri und Kalifornien in den Jahren 1861 bis 1869. Zwei Eisenbahngesellschaften legten die Schienen aufeinander read more »

Peter Handke, La courte lettre pour un long adieu (1)

La traduction française suit le texte allemand. Im Elgin Kino schaute ich dann einen Tarzanfilm mit Johnny Weismüller an. Gleich am Anfang des Films hatte ich das Gefühl, wie wenn man etwas Verbotenes anschaut, das man sich aber schon im voraus vorgestellt hat; die Bilder riefen einen vergessenen Traum zurück. Ein kleines Passagierflugzeug flog niedrig read more »